Comment booster ma demande de primes J'agis pour la nature, étape par étape ? | J'agis pour la nature
logo fnh
baseline fnh
image entête page Comment booster ma demande de primes J'agis pour la nature, étape par étape ?

Vous êtes ici

> Comment booster ma demande de primes J'agis pour la nature, étape par étape ?

Comment booster ma demande de primes J'agis pour la nature, étape par étape ?


1. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes bien parti dans la démarche de demande de primes, bravo !

Avant toute chose, êtes-vous éligible à cette demande de primes J’agis pour la nature ? Prenez le temps de lire le règlement avant de poursuivre.

 

2. Pour être éligible aux primes, il faut que vous soyez inscrit sur J’agis pour la nature.

Si ce n’est pas encore fait, inscrivez-vous ici.

 

3. Maintenant que vous êtes inscrit, il est temps de remplir votre demande de primes !

Pour vous aider dans la rédaction (définir la nature de votre action, la date en fonction de celle du jury des primes…), il est essentiel de lire le règlement en détail.

 

ATTENTION : Votre action doit être accessible à du grand public !

L’objectif de ces primes est d’aider les associations dans l’organisation de leurs actions et en particulier de soutenir toutes les initiatives qui permettront à de nouveaux bénévoles de la rejoindre (recherche de nouveaux partenaires, actions de communication…). Ainsi, si votre action est lauréate d’une prime du bénévolat nature, vous devrez la mettre en ligne sur notre plateforme du bénévolat nature « J’agis pour la nature » et elle sera donc ouverte au grand public, qui constituera ce que nous appelons les « bénévoles ». Cela implique que des bénévoles externes à votre public habituel pourront s’inscrire à votre action. Ces bénévoles seront actifs dans votre action, il ne s’agira pas de simples visiteurs (comme les visiteurs d’une exposition photos par exemple).

 

Voici maintenant quelques cas particuliers d’actions que l’on retrouve souvent. Si votre action ressemble à l’un de ces cas, lisez attentivement nos conseils afin de vous garantir le maximum de chances d’être soutenu. Si votre action ne concerne pas un des cas détaillés ci-dessous, passez directement à l’étape 4.

 

 

Cas n°1 : Mon action concerne l’aménagement d’un jardin collectif (type d’action : aménager)

 

Voici les informations qui doivent apparaître dans votre dossier de demande de primes:

  • A qui appartient le terrain ? Est-ce que l’association est propriétaire ou locataire ? Si elle est locataire, quels sont le type et la durée du bail (le renouvellement)
  • Quelle est la surface du terrain ?
  • Quel est l’état du terrain au moment de la demande ? Est-ce qu’il y a déjà un jardin avec des plantations ou pas encore ?

 

ATTENTION, dans le règlement article 1a pour les actions « AMENAGER », nous précisons que pour les jardins collectifs, nous ne soutiendrons que la phase de création du jardin et pas son fonctionnement quotidien. C’est pourquoi il est important que les membres du jury aient l’information sur votre état d’avancée dans l’occupation et l’aménagement de ce jardin. 

  • Avez-vous envisagé des pratiques visant à favoriser la biodiversité (zéro pesticides, plantes favorables aux pollinisateurs, hôtels à insectes…) ? Si oui, lesquelles ?  
  • Comment seront partagées les productions du jardin ?

 

Cas n°2 : Mon action concerne l’observation de la faune/flore pour un programme de sciences participatives (type d’action : Observer)

 

Voici les informations qui doivent apparaître dans votre dossier de demande de primes:

  • Le devenir des données récoltées par les bénévoles lors de l’action : vont-elles être transférées à des bases régionales, rejoindre des programmes nationaux, alimenter un atlas ?
  • La restitution aux bénévoles : est-ce qu’une exposition, un temps d’échange ou encore une animation, est prévue afin de restituer les résultats aux bénévoles qui ont contribué à récolter ces données ?
  • Le jury sera très attentif à l’intérêt scientifique et à la préservation de l’environnement de l’action.

 

Cas n°3 : Mon action concerne la protection d’une (ou plusieurs) espèce faune/flore (type d’action : Protéger)

 

Voici les informations qui doivent apparaître dans votre dossier de demande de primes:

  • Préciser l’espèce concernée par l’action, ainsi que son statut de protection éventuel. Si c’est une espèce rare ou très en danger par exemple, les membres du jury seront d’autant plus attentifs à l’action.

Ex : au lieu de dire « amphibiens », préciser quelles espèces seront concernées, du crapaud commun au triton crêté.

 

Cas n°4 : Mon action concerne la formation des bénévoles sur la biodiversité (type d’action : Sensibiliser)

 

Voici les informations dont nous avons besoin :

  • Par qui vont être formés les bénévoles ? Une personne de l’association ? Un professionnel extérieur ?
  • Quelle suite est prévue à cette action ? Par exemple, est-ce que les personnes nouvellement formées s’engagent à animer à leur tour une future action de l’association en lien avec le thème étudié ?

 

4. Avez-vous bien pensé à tout ? Vérifiez point par point que votre demande de primes répond bien aux différents besoins :

 

  • Mon action comporte un titre

 

  • Mon résumé est soigné et le rôle du bénévole apparaît clairement

En effet, c’est la première chose que lisent les membres du jury, il faut que ce soit facile et agréable à lire, compréhensible et explicite sur les détails de l’action de bénévolat nature, le rôle des bénévoles, etc.

Bien rédiger ne veut pas dire écrire un roman ! Il faut aller à l’essentiel, le jury souhaitant des informations très pratico-pratiques. En 2/3 phrases, il faut que l’on comprenne ce que feront concrètement les nouveaux bénévoles.

 

  • La date de mon action est postérieure au jury

Comme précisé dans le règlement, la date de début de l’action se situe après la date du jury des primes pour laquelle on candidate

Ex : Si mon action a lieu le 12 Mars alors que le jury a déjà eu lieu, mon action n’est pas éligible.

 

  • J’ai bien fait la distinction entre les partenaires non financiers « habituels » et les partenaires clés pour cette action

En effet, les partenaires clés sont là pour vous aider à trouver de nouveaux bénévoles. On vous demande bien de distinguer les partenaires non financiers « habituels » (gestionnaire d’un site naturel pour l’accès au site, commune pour la mise à disposition de sacs poubelle et de bennes dans le cadre de ramassage des déchets, etc.), des partenaires clés permettant d'impliquer des publics éloignés des questions environnementales (centre social, maison de retraite, collectivités, etc.). Si vous avez des partenaires de ce type, il faut expliquer leur rôle dans l’action.

 

  • Mon budget :
    • Est équilibré : charges (dépenses) = produits (recettes)
    • Est représentatif de ce qui est écrit dans la fiche : si je cite du matériel, des outils pédagogiques, des intervenants extérieurs, etc. dans les détails des actions, ils doivent apparaître dans le budget et vice-versa
    • Fait éventuellement apparaître en charges et en produits le bénévolat valorisé : si j’estime qu’il y a X heures de bénévolat sur mon action, je peux le valoriser en charges et produits, ça permet d’expliciter et de mettre en valeur mon action de bénévolat
    • Précise comment sera utilisée la prime sollicitée : est-ce que c’est pour contribuer à l’achat de matériel, à la rémunération d’un prestataire, au temps humain d’organisation et d’encadrement de l’action…

 

5. Votre dossier est complet ? Bravo ! Il ne reste plus qu’à nous l’envoyer.

 

Vous pouvez l’envoyer à ce contact :

 

Géraldine Audrerie, Fondation pour la Nature et l'Homme
Tel : 01 41 22 10 70
g.audrerie@fnh.org

partager
icone partage facebook icone partage twitter icone partage mail
icone partage print