Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes

Structure

Nom de la structure :
Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes
Adresse :
Pays:
France
Téléphone :
0472318450
Email :

Présentation générale

Statut
Association loi 1901, ou 1908 en Alsace-Moselle
Date de création :
01/01/1988
Historique :

Comme les autres Conservatoires d'espaces naturels en France, le Cen Rhône-Alpes est né de la volonté de se doter d'un outil opérationnel pour préserver la biodiversité remarquable, y compris hors des périmètres de protection.
Il est issu de la volonté d’une poignée de naturalistes mais aussi d’une forte connivence avec les institutions et s'est développé grâce au soutien d’élus motivés.

Finalité, Objectifs :

Le CEN Rhône-Alpes s’est donné pour mission de protéger les milieux naturels remarquables et les espèces rares et menacées. Il accompagne les collectivités et autres acteurs dans la définition et la mise en œuvre de politiques en faveur de la biodiversité. Il s’efforce également de renforcer le transfert d’expériences et de faire connaître le patrimoine naturel auprès du grand public.

Principales actions, activités :

La maîtrise foncière et la gestion d’espaces naturels constituent le cœur de métier du CEN RA, qui gère aujourd’hui près d’une centaine de sites en Rhône-Alpes, aux côtés des Conservatoires départementaux d’Isère, de Savoie et de Haute-Savoie.
Le Conservatoire contribue également à la progression de la connaissance, à travers la conduite de plusieurs démarches d’inventaires (des zones humides, des pelouses sèches, etc.). Il accompagne de nombreuses démarches et projets de territoires, tels que les contrats de rivière, les démarches Espaces naturels sensibles, les procédures liées à la révision des documents d’urbanisme, etc.
Il met en place de nombreuses actions de sensibilisation et de partage de savoir-faire : animations, formations, journées techniques, publications scientifiques, etc. Enfin, le Conservatoire porte plusieurs programmes pluriannuels, pour la création d’un observatoire des zones humides, par exemple, ou l’animation d’un réseau de gestionnaires d’espaces naturels.