Des vacances participatives dans les dunes ! | J'agis pour la nature
logo fnh
baseline fnh
image entête page Des vacances participatives dans les dunes !

Vous êtes ici

> Succès > Des vacances participatives dans les dunes !

Des vacances participatives dans les dunes !

Du 30 juin au 30 aout 2018, le groupe associatif Estuaire a proposé des chantiers nature autour de la préservation des dunes du Port de la Guittière à des groupes d’une dizaine de bénévoles.

Une forte envie de partager

Le groupe associatif Estuaire est gestionnaire des dunes du Port de la Guittière, situé à Talmont Saint Hilaire depuis plus de 10 ans. Plusieurs actions de gestion ont été réalisées afin de préserver ces habitats protégés (dunes grises, blanches et boisées). C’est dans ce cadre que leur est née l’envie de partager et d’impliquer le grand public sur certaines de ces actions. Pour sensibiliser la préservation d’un lieu fréquenté ponctuellement par les vacanciers, ou régulièrement par les locaux.

Les participants en train d'observer Polygonum maritimum, la Renouée maritime, protégée en Pays de Loire. ©Le groupe associatif Estuaire.

Sensibilisation à l’écosystème des dunes

Sur le mois, trois thèmes principaux ont été traités, « les plantes protégées », « les plantes invasives » et « l’ouverture du milieu » lors d’ateliers nature. Dans un premier temps, lors d’une promenade à travers les dunes, une présentation générale a été effectuée sur cet environnement particulier. Les différentes actions de gestion et les espèces caractéristiques du milieu ont été également des sujets abordés.

Arrachage d'une plante invasive : Ailanthus altissima, l'Ailante glanduleux. ©Le groupe associatif Estuaire

Des chantiers les pieds dans le sable

Selon les thèmes choisis durant la matinée, les bénévoles présents participaient à l’une des deux actions de gestion proposées:

  • soit l’arrachage de plantes invasives: l’Ailante glandulaux (Alanthus altissima) et le Raisin d’Amérique (Phytolacca americana), sur un total de 1000m2.
  • soit l’arrachage et coupe de ligneux sur les dunes grises pour ouvrir le milieu : le Chêne vert et le Pin maritime sur une surface de 1000m2 dans les dunes grises.

Ouverture de la dune grise par arrachage et coupe de jeunes ligneux. ©Le groupe associatif Estuaire.

Témoignages

« Robert Barzic, participant à l’activité « ouverture de milieu » :

J’ai participé à cet atelier en compagnie de ma petite-fille de 9 ans. Un de mes objectifs était de montrer à ma petite-fille une action concrète de conservation d’un milieu naturel fragile. Nous avons débroussaillé la dune grise de jeunes arbustes ligneux pour maintenir ce milieu naturel en bon état écologique. Pour garder la biodiversité de la dune grise, une information intéressante nous a été donnée sur les plantes invasives. À l’opposé, il est bon de connaître quelques plantes protégées ou en voie de disparition. Ma petite fille a été convaincue par cette expérience, où informations théoriques suivies d’actions pratiques d’applications devenaient claires. Nous avons eu aussi des explications convaincantes sur des expérimentations en cours, comme les nichoirs pour les abeilles solitaires ou les pièges de chenilles processionnaires. Je partage les impressions positives de ma petite fille et remercie Céline REUTER pour ces moments intéressants, où action et nouvelles connaissances ont alterné. »

Cette action a été primée "J'agis pour la nature", bravo à eux !

Pour plus d'informations, vous pouvez aller visiter leur site, leur Observatoire des Vers luisants ou encore leur programme Les Sentinelles de l'estuaire.

 

partager
icone partage facebook icone partage twitter icone partage mail
icone partage print