Le programme CapOeRa : + de 700000 capsules d’œufs de raies collectées | J'agis pour la nature
logo fnh
baseline fnh
image entête page Le programme CapOeRa : + de 700000 capsules d’œufs de raies collectées

Vous êtes ici

> Succès > Le programme CapOeRa : + de 700000 capsules d’œufs de raies collectées

Le programme CapOeRa : + de 700000 capsules d’œufs de raies collectées

Après une décennie de collecte de capsules d’œufs de raies sur le littoral métropolitain, l’Association Pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens tire les premiers enseignements du projet CapOeRa dont le but est d’améliorer les connaissances sur les espèces de raies qui pondent des œufs

 

Pourquoi récolter des capsules d'oeufs de raies ? L’objectif est d’utiliser les capsules comme indices de présence afin de découvrir les sites de ponte en mer. Grâce à ça, les gestionnaires mettent en place des mesures de conservation adaptées à ces espèces menacées.

 

Les premiers résultats ont été présentés lors de trois réunions de restitution en 2017, dans le Pas de Calais, les Côtes d’Armor et en Charente-Maritime.  Les vendredis étaient dédiés aux partenaires afin de partager leurs récits d’expériences et de réfléchir aux suites à donner au programme, alors que les animations des samedis étaient ouvertes à tous. Ces journées ont touché 14 structures relais et 10 sentinelles, soit 42 partenaires, et plus de 220 personnes ont été sensibilisées. Depuis 2005, 76 structures relais différentes ont participé au programme avec en moyenne 50 structures actives par an relayant CapOeRa en collectant les capsules, en réalisant des animations pour le grand public, etc.

Leur implication a permis de récolter plus de 40% des capsules comptabilisées et de toucher plus de 200 000 personnes !

 

720 000 : c'est le nombre de capsules d'oeufs de raies collectées depuis 2005 !

 

Plus de 720000 capsules ont été collectées depuis 2005 issues de 10 espèces différentes, grâce à la participation de plus de 2000 bénévoles. La répartition des échouages de capsules par espèce est maintenant connue sur le littoral et des sites d’échouage massif ont été mis en évidence, notamment pour la raie brunette et la raie bouclée.

Le saviez-vous ?  Les capsules de raie brunette sont celles qui s’échouent majoritairement sur nos côtes, avec plus de 500000 capsules ramassées, suivies par celles de raie bouclée avec 180000 capsules (voir carte).

En 2018, l’équipe de l’APECS rédige les bilans et réfléchit, avec ses partenaires, aux suites à donner à cette belle aventure afin de réussir à faire le lien entre les sites d’échouage de capsules et les zones de ponte en mer pour mieux protéger les raies.

 

 

Vous souhaitez agir avec l'association APECS ? Alors découvrez toutes ses actions sur J'agis pour la nature et sur son site internet !

 

 

Cette action a été soutenue par le dispositif de soutien aux associations : les primes "J'agis pour la nature" !

partager
icone partage facebook icone partage twitter icone partage mail
icone partage print