Un nouveau nid artificiel pour les cigognes blanches dans le Jura | J'agis pour la nature
logo fnh
baseline fnh
image entête page Un nouveau nid artificiel pour les cigognes blanches dans le Jura

Vous êtes ici

> Succès > Un nouveau nid artificiel pour les cigognes blanches dans le Jura

Un nouveau nid artificiel pour les cigognes blanches dans le Jura

Cet hiver dans le Jura, un nid occupé depuis plusieurs années par un couple de cigognes était en danger. L’arbre sur lequel il reposait s’effondre sur lui-même. L’association de Dole Environnement est donc venu en aide à ces oiseaux en leur proposant un nouveau nid quelques mètres plus loin.

Un couple qui attire les curieux

A la limite communale de Choisey et Crissey (39100) se trouvait un nid naturel de Cigognes blanches (Ciconia ciconia), où un couple s’installe chaque année depuis 2016. Attirant les locaux et curieux depuis et ce à chaque saison, le nid menaçait malheureusement de tomber : il repose sur un peuplier mort étêté. L’idée de Dole Environnement était de mettre en place un nid artificiel à proximité de celui existant pour qu’il puisse prendre le relais de celui actuellement occupé par les cigognes.

Collecte des matériaux pour le garnissage du nid © Dole Environnement

Le premier nid artificiel du Nord Jura !

Ainsi, 12 bénévoles ont participé en janvier à la réalisation du premier nid artificiel du Nord Jura ! Ils ont d’abord collecté les matériaux nécessaires à la construction du nid : rejets de saules, sarment de vignes, paille, et même du crottin de cheval. Puis l’après-midi, les bénévoles se sont attelés à la mise en place des différents éléments sur la nacelle, comme le présente la vidéo « Tuto » réalisée par un autre bénévole de l’association.  Un mois plus tard, la plateforme et le mât ont été installés à quelques mètres du nid naturel, encore occupé.

Le saviez-vous ? Un nid de cigogne fait en moyenne 400kg !

Tuto création d'un nid artificiel © Dole Environnement

De bonnes perspectives

Pour l’heure, ce nid artificiel n’est pas occupé par le couple de cigogne, qui privilégie cette année encore le nid naturel présent à proximité.
Toutefois, il est probable que le nid artificiel sera occupé dans les temps à venir, car lors de la migration de ce début d’année, des jeunes de 2018 se sont intéressés au secteur. 
Tous les participants espèrent une occupation l’année prochaine ! 


En tous les cas, ce projet aura vu la mobilisation de nombreux acteurs et la mise en place de partenariats riches entre tous : propriétaire, agriculteur exploitant, commune concernée, habitants du village, naturalistes de différentes associations, bénévoles, Enedis, association Dole Environnement... 
C’est une action innovante sur le territoire du Nord Jura, et déjà d’autres projets se réfléchissent en réponse à cette mobilisation incroyable !

Photo nid artificiel (à gauche) vs nid naturel (à droite) © Dome Environnement

Témoignages

Christine, 54 ans

"Un chantier participatif peu ordinaire. Œuvrer pour la biodiversité et surtout pour les Cigognes. C’est presque magique... Je les imagine déjà dans leurs nids. C’est toujours un réel plaisir de me retrouver avec Marie, Hugo et les Bénévoles. Merci"

 

Théo, 10 ans

"Trop bien de faire des choses avec Maman pour les cigognes. J’ai trop aimé grimper dans les [arbres]têtards. Puis être à la ferme avec les petits veaux."

"C’est avec un grand plaisir que j’ai pu participer à cette journée de construction de nid de cigogne. Cela a été pour moi une découverte car c’était mon premier chantier participatif. Enfin une action, bien plus que des mots et des idées. Celle-ci s’est passée dans la convivialité, la bonne humeur, en famille et de façon intergénérationnelle. Que du partage et du bonheur ! Merci à Dole Environnement."

"Ce fut une journée très enrichissante que celle où nous avons construit un nid de cigogne. Une douzaine de bénévoles dont je faisais partie se sont retrouvés en bordure de ruisseau à Choisey.
La première étape a consisté à récolter des rejets de saule. Ce sont des rameaux souples, qui ont par la suite été tressés sur une nacelle qui sert de base au nid. Une fois le fond et les bords du nid réalisés, nous l'avons garni de foin et de crottin de cheval, car il paraît que les cigognes aiment ça, sans oublier de mettre un sarment de vigne, élément porte bonheur de la réalisation. Un peu de déco faite à la craie blanche pour simuler le passage d'anciens habitants, et notre nid était prêt à accueillir le couple de cigognes qui voudra bien s'y installer ! Ce fut une journée bien organisée, bien remplie où a régné une très bonne ambiance. Depuis, le nid a été fixé sur un mât à côté d'un autre nid de cigogne naturel. Il n'y a plus qu'à attendre et voir s'il sera occupé cette année."

Déroulé du chantier © Dole Environnement

Cette action a été primée "J'agis pour la nature", bravo à eux !

 

Pour avoir plus d'informations, n'hésitez pas à aller sur leur site, et découvrir leurs actions pour la protection de la nature. 

partager
icone partage facebook icone partage twitter icone partage mail
icone partage print